+ Abbatiale Saint-Pierre 

de CORBIE

Site culturel et spirituel à but non lucratif

Contenus, photographies : Tous droits réservés

Mise à jour : 17/04/2022, Webmestre: paulparis2012@gmail.com

+ L'Abbatiale, livre ouvert, porte ouverte...

 

L'Abbatiale fait partie du paysage et du patrimoine de CORBIE. Elle nous rappelle l'histoire de l'Abbaye royale, riche de quatorze siècles, depuis 657. Si l'Abbatiale nous parle d'Arts, d'Histoire, de Patrimoine, de Culture, elle nous parle avant tout de Religion, de Spiritualité, de Foi : s'inscrivant dans 2000 ans de Christianisme.

Comment lire, comprendre l'Abbatiale Saint-Pierre de CORBIE sans évoquer sa dimension chrétienne, religieuse, spirituelle, ses racines profondes? De quoi, de qui l'Abbatiale nous parle-t-elle?


+"C'est le coeur qui sent Dieu et non la Raison.

Voilà ce que c'est que la Foi : Dieu sensible au coeur, non à la Raison."

                                                
                                                            
Blaise PASCAL (1623-1662), Pensées n°278

+ Méditer avec Saint Paul : "S'il me manque l'Amour..."

 

Dans le grand-choeur de l'Abbatiale de CORBIE, à gauche du maître-autel, il y a une statue de Saint-Paul, autrefois persécuteur des Chrétiens, converti au Christ puis devenu Apôtre de Jésus. Ce texte de l'Apôtre Paul, appelé "Hymne à la Charité", est sans aucun doute l'un des plus beaux textes de la Bible, du Nouveau Testament. Souvent choisi pour les célébrations de Mariage à l'église, il mérite d'être lu, médité, prié et vécu.



+ J’aurais beau parler toutes les langues

des hommes et des anges,

si je n’ai pas la Charité, s’il me manque l’Amour,

je ne suis qu’un cuivre qui résonne,

une cymbale retentissante.

J’aurais beau être prophète,

avoir toute la science des mystères
et toute la connaissance de Dieu,
j’aurais beau avoir toute la foi

jusqu’à transporter les montagnes,
s’il me manque l’Amour, je ne suis rien.

J’aurais beau distribuer toute ma fortune aux affamés,
j’aurais beau me faire brûler vif,
s’il me manque l’Amour, cela ne me sert à rien.

 
L’Amour prend patience ; l’Amour rend service ;
l’Amour ne jalouse pas ; il ne se vante pas,
ne se gonfle pas d’orgueil ;

il ne fait rien d’inconvenant ;

il ne cherche pas son intérêt ; 
il ne s’emporte pas ; il n’entretient pas de rancune ;

il ne se réjouit pas de ce qui est injuste,
mais il trouve sa joie dans ce qui est vrai ;

il supporte tout, il fait confiance en tout,
il espère tout, il endure tout.
 
L’Amour ne passera jamais.
 
Les prophéties seront dépassées,

le don des langues cessera,
la connaissance actuelle sera dépassée.
En effet, notre connaissance est partielle,
nos prophéties sont partielles.

Quand viendra l’achèvement,

ce qui est partiel sera dépassé.

Quand j’étais petit enfant, je parlais comme un enfant,
je pensais comme un enfant,

je raisonnais comme un enfant.
Maintenant que je suis un homme,
j’ai dépassé ce qui était propre à l’enfant. 

Nous voyons actuellement de manière confuse,
comme dans un miroir ;
ce jour-là, nous verrons face à face.
Actuellement, ma connaissance est partielle ;
ce jour-là, je connaîtrai parfaitement, comme j’ai été connu.

Ce qui demeure aujourd’hui,

c’est la Foi, l’Espérance et la Charité ;

mais la plus grande des trois, c’est la Charité.


Saint Paul Apôtre, 1ère lettre aux Corinthiens, chapitre 13 

+ Prier Dieu, le Père


L'Abbatiale de CORBIE est une église chrétienne catholique : c'est la "Maison de Dieu".

Toute l'année, les Catholiques s'y réunissent pour dire leur foi en Dieu, Le célébrer et Le prier,

généralement le dimanche, en temps ordinaire et pour les grandes fêtes.

 

Pour les Chrétiens, Dieu est unique en trois personnes (trinitaire) : Père, Fils et Saint-Esprit.

A l'église, les Catholiques se réunissent + Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit.

La prière chrétienne fondamentale est celle que Jésus Lui-même a appris et laissé à Ses amis et disciples,

il y a plus de deux mille ans : le "Notre Père". Chaque jour, les Chrétiens et l'Eglise prient Dieu en Lui disant :


+ Notre Père,

qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite

sur la terre comme au ciel.

 

Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.


Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi

à ceux qui nous ont offensés.


Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

 

Amen

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Notre Père par le groupe Glorious                                     Notre Père de MONTSERRAT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dieu, nous te louons par l'Ensemble vocal l'Alliance           Chapelet de la miséricorde divine

+ Prier avec les Psaumes

 

L'Abbatiale a été l'église principale de l'Abbaye de CORBIE, ensemble de bâtiments où vécurent, travaillèrent et prièrent des générations de moines bénédictins. De 657 à 1791, les moines de CORBIE ont consacré leur vie à Dieu, notamment à travers le chant des offices, un ensemble de prières rythmant chaque journée.

Ces offices étaient et sont encore aujourd'hui principalement composés de Psaumes.

 

Le livre des Psaumes est l'un des 73 livres de la Bible catholique : 49 livres pour l'Ancien Testament (avant la naissance de Jésus-Christ) et 27 livres pour le Nouveau Testament (à partir de la naissance, de la vie et la mort de Jésus). Le livre des Psaumes ressemble 150 textes qui chantent, louent et prient Dieu. Les Psaumes sont un dialogue ininterrompu entre Dieu et les Hommes, une véritable et inépuisable école de prière.

 

 

De quel amour sont aimées tes demeures,

Seigneur, Dieu de l'univers !


Mon âme s'épuise
à désirer les parvis du Seigneur ;
mon coeur et ma chair sont un cri
vers le Dieu vivant !

L'oiseau lui-même s'est trouvé une maison,
et l'hirondelle, un nid pour abriter sa couvée :
tes autels, Seigneur de l'univers,                       Psaume 106 : "Rendez grâce au Seigneur!"
mon Roi et mon Dieu ! 

 

Heureux les habitants de ta maison :
ils pourront te chanter encore ! 

 

Heureux les hommes dont tu es la force :
des chemins s'ouvrent dans leur coeur !

Quand ils traversent la vallée de la soif,
ils la changent en source ;

 

de quelles bénédictions la revêtent                              Psaume 22 : "Le Seigneur est mon berger."
les pluies de printemps ! 

Ils vont de hauteur en hauteur,
ils se présentent devant Dieu à Sion. 

Seigneur, Dieu de l'univers,
entends ma prière ;
écoute, Dieu de Jacob.

 

Dieu, vois notre bouclier,
regarde le visage de ton messie. 

Oui, un jour dans tes parvis
en vaut plus que mille.                                          Psaume 121 : "Mon secours est en toi."
J'ai choisi de me tenir sur le seuil,
dans la maison de mon Dieu,
plutôt que d'habiter parmi les infidèles. 

 

Le Seigneur Dieu est un soleil,
il est un bouclier ;
le Seigneur donne la grâce, il donne la gloire.
Jamais il ne refuse le bonheur
à ceux qui vont sans reproche.

Seigneur, Dieu de l'univers,
heureux qui espère en toi !                               Comment prier les psaumes?


Psaume 83

+ Prier Jésus, Fils de Dieu

 

Dans le Christianisme, la personne de Jésus-Christ est évidemment centrale. Vrai dieu et vrai homme, Fils de Dieu, engendré non pas créé, né de la Vierge Marie, il a vécu parmi les Hommes. Jésus est le Verbe de Dieu, c'est-à-dire la Parole de Dieu incarnée. Jésus est le Christ, le Messie (l'oint du Seigneur). Il est aussi le bon Pasteur, le Chemin, la Vérité et la Vie. Deux mille ans de Christianisme nous parlent de ce Jésus de Nazareth auquel les Chrétiens croient, qu'ils s'efforcent de suivre.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

+ Prier avec la Vierge Marie, Mère de Dieu

 

L'Abbatiale de CORBIE abrite plusieurs statues de la première et plus grande sainte chrétienne : Sainte Marie, la Vierge Marie, mère de Jésus. Dans le collatéral nord, un très bel autel, daté de 1856 des frères DUTHOIT, lui est même spécialement dédié.

Les Chrétiens Catholiques ont une grande dévotion pour la Vierge Marie, mère de Jésus-Christ, Mère de Dieu et Mère de l'Eglise. Chaque jour, dans le monde entier, ils la prient en disant :


+ Je vous salue Marie,

pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen



Chaque soir, dans le monde entier,

pendant la prière des vêpres,

l'Eglise catholique prononce la prière de la Vierge Marie

qu'on appelle le "Magnificat" en latin :

+ Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

+ Méditer avec le Pape Jean-Paul II

 

L'Abbatiale de CORBIE est dédiée à Saint Pierre et Saint Paul, les deux apôtres les plus importants de l'Eglise catholique. Saint Pierre était le premier pape, premier chef de l'Eglise catholique. L'Abbaye de CORBIE était reliée directement au Saint-Siège, symbole du pouvoir des papes catholiques. Depuis 2000 ans, l'Eglise a plus de 265 papes, successeurs de Saint Pierre, simple pécheur du lac de GALILEE.

Le 263ème successeur de Saint Pierre était un pape venu de POLOGNE, Karol WOJTYLA, plus connu sous son nom de pape : Jean-Paul II. Jean-Paul II était aussi poète. Voici l'un de ses poèmes, "Le pavement", écrit bien avant de devenir pape. Karol WOJTYLA évoque ici la Basilique Saint-Pierre... de ROME.

 


+ Nos pieds touchent terre ici même
où s’élèvent au
ciel tant de murs et de colonnades...

Si l’on ne s’y perd pas, si l’on y retrouve le sens et l’unité,
c’est que le pavement nous guide.

 

Il unit les espaces du haut lieu Renaissance
comme il unit les espaces en nous qui marchons

si conscients de nos échecs, de nos faiblesses.

 

Pierre, tu veux être le Pavement et qu’ils te piétinent,

eux qui marchent sans savoir où ils vont,
Tu veux qu’ils aillent où tu guides leurs pieds
et qu’ils unissent les espaces par l’œil,

géniteur de pensée.

 

Tu veux servir leurs pieds qui passent,
comme le roc sert les sabots des brebis.
Le roc, le Pavement d’un temple gigantesque.

La croix – le pâturage. »

Karol Josef WOJTYLA, + Saint Jean-Paul II,
WADOWICE (POLOGNE), 1920 - ROME (VATICAN), 2005,

Pape du 16 octobre 1978 au 2 avril 2005

+ Prier avec Sainte Colette de CORBIE

 

Saviez-vous que des saintes et des saints ont vécu à CORBIE? CORBIE a même vu naître une sainte!
Colette BOËLLET, née à CORBIE en 1381, morte à GAND en 1447, moniale, fondatrice et réformatrice de couvents. Sainte Colette nous a laissé cette prière :


+ Sois béni, Seigneur,

pour cette Heure Unique dans l'Histoire,

qui a vu naître Ton Fils, Jésus, Dieu, et vrai Homme.

 

Sois béni, Seigneur,

pour Ton Esprit Créateur qui L'a engendré,

dans le sein de la Vierge Marie.

 

Sois béni, Seigneur,

pour la glorieuse Vierge Marie qui a donné chair,

à Ton Fils, Jésus, vrai Dieu et vrai Homme.

 

Seigneur,

par l'intercession de la Vierge Marie,

et en mémoire de cette Heure sainte

qui a vu naître Ton Fils,

exauce mes prières,

et accomplis mon désir de vrai Bonheur.

 

Ô Jésus Christ, notre Sauveur,

Source de la Foi et de toute Tendresse,

pour la Gloire de ton Nom,

comble mon désir du souverain Bien, Ta Vie Eternelle.

Ainsi soit-il.

+ Prier avec Sainte Thérèse de LISIEUX

 

Thérèse MARTIN, religieuse carmélite à LISIEUX sous le nom de Thérèse de l'Enfant-Jésus et de la Sainte-Face est l'une des saintes françaises les plus connues, aimées et priées : Sainte Thérèse de LISIEUX. En 1997, le pape Jean-Paul II l'a déclarée "Docteure de l’Église".

 

Sainte Thérèse nous a laissé vingt-et-une prières.

 

 

+ Mon Dieu,

je vous offre toutes les actions

que je vais faire aujourd'hui,

dans les intentions et pour la gloire

du Cœur Sacré de Jésus ;

je veux sanctifier les battements de mon cœur,

mes pensées et mes œuvres les plus simples

en les unissant à ses mérites infinis,

et réparer mes fautes en les jetant

dans la fournaise de son amour miséricordieux.

 

O mon Dieu !

je vous demande pour moi

et pour ceux qui me sont chers la grâce

d'accomplir parfaitement votre sainte volonté,

d'accepter pour votre amour

les joies et les peines de cette vie passagère

afin que nous soyons un jour réunis

dans les Cieux pendant toute l'éternité.

 

+ Prier avec toutes les Saintes et tous les Saints

 

Comme de nombreuses églises, l'Abbatiale de CORBIE présente des statues de saintes et saints : des femmes et des hommes de tous âges, tous milieux et toutes époques qui ont suivi le Christ Jésus et Lui ont offert leur vie.

 

A l'occasion de grands évènements (ordination de diacres, prêtres et évêques, élection d'un pape...), l'Eglise prie tous ses saints à travers la "litanie des Saints".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Litanie des Saints en français, PARIS, 2013                        Litanie des Saints en latin, Vatican, 2013

+ Prier en latin

 

Depuis des siècles, le latin est la langue de l'Eglise catholique apostolique romaine. Aujourd'hui encore,

en certains lieux et certaines occasions, l'Eglise s'exprime, célèbre, chante et prie en latin.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chant grégorien : Kyrie (Seigneur, prends pitié)                   Parce, Domine (Epargne ton peuple, Seigneur)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chant grégorien : Credo (Je crois en Dieu)                           Adoro te devote (Je t'adore dévotement)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anima Christi (Âme du Christ)                                              Venite exultemus! (Venez, exultons!)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Habemus papam! (Nous avons un pape), 2005                      Bénédiction Urbi et Orbi (à la ville et au monde)

+ Un jour, un clocher, une église...

 

La Vie, la Mort, le sens de la Vie, la Vie après la Mort, la question de Dieu, croire ou ne pas croire...

Questions existentielles, éternelles et personnelles. Si la Foi est "un don de Dieu" pour les Chrétiens, la Foi est un chemin unique et personnel : personne ne peut s'interroger, cheminer, croire ou ne pas croire à notre place.

La Foi est un chemin... qui peut commencer un jour de marché.



+ Un jour de marché, pendant les vacances,

un clocher, une église, une porte ouverte.

Curieux, intrigué, j'ai osé : je suis entré.
Découvertes. Je suis venu, j'ai vu.
 

Grands espaces, pierres, colonnes ;

Voûtes, verres, lumières ;

Odeurs, silences, Mystère...

Mystère : c'est quoi toutes ces pierres,

ces statues, ces images, ces signes ?!
A quoi ça sert tout ça?! ça parle de quoi?!
 

J'ai fait le tour, chapelle après chapelle,

questions après questions...

Et puis, tout à coup, je suis arrivé au centre,

au coeur/choeur de l'église.

Là, il y avait une énorme croix,

un homme en croix.

 


En moi, ces questions :
"C'est qui?! Pourquoi?!

Qu'est-ce qu'il fait sur cette croix ?!"

 

 

C'était il y a trente ans déjà.

Un jour, ce jour, le début d'un chemin.

 

C'était il y a trente ans.

Depuis ce jour-là, je suis en chemin :

d'églises en pèlerinages,

de questions en rencontres, d'expériences...


Quelques années plus tard,

j'ai découvert que l'église de ce jour-là était...

l'église de mon baptême!


Paul PARIS, Webmestre,
PARIS, 18 avril 2022

 

                                                                                        Ô sang et eau

+ Consacrer sa vie à Dieu : prêtres, religieux

Service simple et gratuit

Je crée mon site Internet
Créer un site web gratuitement avec