corbie abbatiale, corbie église, corbie abbaye, corbie saint pierre, vieux corbie, corbie sainte colette, corbie histoire, corbie patrimoine, corbie culture, corbie sainte bathilde, corbie saint adhélard, corbie bénédictins, corbie gothique, corbie paroisse, corbie messe, corbie franciscains


+ Abbatiale Saint-Pierre 

de CORBIE

Site culturel et spirituel

Contenus et Photos : Tous droits réservés

Mise à jour : 10/10/2018
paulparis2012@gmail.com

+ Chronologie abbatiale



 

+ Fondation, première et deuxième abbatiales
 


  • 639 : Mort de Guntland, comte de CORBIE, sans héritier
  • 657-661 : Fondation de l'Abbaye Saint-Pierre

     par la Reine Bathilde, veuve de Clovis II,

     mère de Clotaire III, régente du Royaume, 

     selon la règle mixte de Saint Colomban

     et saint Benoît

  • 662 : Dédicace de l'Abbatiale, le 22 juillet.

 



  • 770 : Mise au point de l'écriture caroline à l'Abbaye de CORBIE
  • 780-815, 821-826 : Abbatiats de Saint Adhélard : âge d'or de l'Abbaye

 

  • Début Xème siècle : Construction de murailles pour protéger CORBIE
  • 1022 : Incendie de la première Abbatiale romane
  • 1052-1073 : Remaniement complet de la première Abbatiale
  • 1124 : Charte communale accordée aux Corbéens
  • 1137 : Nouvel incendie de la première Abbatiale


  • 1381 : Naissance à CORBIE de Colette BOËLLET, future Sainte Colette
  • 1391-1418 : Abbatiat de Raoul II de ROYE, tuteur de Sainte Colette en 1399
  • 1402-1406 : Réclusion de Sainte Colette au sud de l'église Sainte-Etienne


  • 1454 : Agrandissement de l'Abbatiale romane sous l'Abbé Michel d'AUFFINES
  • Fin du XVème siècle : Démolition de la deuxième Abbatiale de style roman


 
                                                                                       


 

 

 

 





+ Reconstruction : 1501

 

  • 1501/1502 : Reconstruction d'une abbatiale de style gothique

                                       sous l'abbatiat de Pierre d'OSTREL

  • 1503-1504 : Travaux contrariés par des famines
  • 1506-1685 : Travaux ralentis délaissés

   Désintérêt des Abbés-Commendataires

  • 1507 : Choeur et transept à peine achevés
  • 1523 : L'Abbaye tombe en "commende" : 

      les Abbés ne sont plus élus librement

  • 1550 : Interruption des travaux

 

 

 

 

 









 

 

 

 

   
+ Reprise des travaux : 1685

 

  • 1618 : Affiliation de l'Abbaye à la Congrégation de Saint-Maur
  • 1636 : Siège de CORBIE : prise le 15 août par les Espagnols,

     libéré le 14 novembre par les armées du Roi Louis XIII

  • 1655 : Pierre tombale de Saint Paschase-Radbert - actuel collatéral nord
  • 1685 ou 1688 : Reprise des travaux
  • 1687 : Plans de l'Abbatiale peut-être révisés par le mauriste Dom VRAYET
  • 1688-1701 : Choeur, abside, chapelles rayonnantes et des Corps-Saints, 

   déambulatoire, bas-côté, voûtes, combles achevés

  • 1703-1727 : Nef, façade et tours élevées
  • 1733 : Aménagement intérieur achevé dont les orgues
  • 1735 environ : Stalles de CRESSENT et grilles de VIVARAIS achevées
  • 1745 : Pavé et parvis achevés
  • 1750 : Porte d'honneur ou monumentale de l'Abbaye, 

d'après un dessin de François II FRANQUE

  • 1775 : A l'achèvement des travaux de reconstruction, 

les dimensions de l'Abbatiale complète étaient 

                 

+ Nef : 117/117.5/120 mètres de long

+ Transept : 50 mètres de large                 

+ Tour-lanterne du transept : 90 mètres

+ Tours-jumelles : 49/55 mètres

+ Voûtes : 22/25 mètres

                                   

 

  










 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


+ Révolution française
 

  • 1790 : CORBIE devient doyenné et chef-lieu de canton, le 15 avril
  • 1791 : Départ des 19 derniers Moines Bénédictins, Fermeture de l'Abbaye
  • 1792 : Vente, abandon et pillages
  • 1793 : Fermeture de l'Abbatiale au Culte
  • 1798 environ : Destruction de l'ensemble des bâtiments conventuels 

   des XIIIème et XVIIIème siècles 

 









 

 

 

 


+ Destruction, réduction, rénovation : 1802-1822

 

  • 1804 : Démolition de marches de pierre et de marbre, 

pourrissement des charpentes

  • 1807 : Évocation de sa destruction totale
  • 1810 : Écroulement de murs et de voûtes
  • 1810 : Refus du plan de restauration complète proposé par RONDELET

        le 12 mai, le Conseil Municipal de CORBIE le jugeant trop onéreux

  • 1810 : Démolition de la tour-lanterne, du transept et de l'ancien chœur, 

         suivant le plan LEFEVRE

  • 1814-1817 : Travaux interrompus

   Refus du projet GODDE d'une église neuve

  • 1816 : Fermeture de la nef à hauteur de l'ancienne croisée du transept, 

suivant le plan BERCIAUX. Plan de l'Abbatiale actuelle : plan

  • 1817 : Achèvement en novembre des travaux du plan BERCIAUX
  • 1818 : Réouverture de l'Abbatiale actuelle au Culte, le 16 février 1818
  • 1822 : Destruction de la chapelle absidiale des Corps-Saints

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • 1843 au plus tard : Inscription de l'Abbatiale sur la liste
                                          des Monuments historiques
  • 1876 : Pierre tombale de Raoul II de ROYE retrouvée au nord de l'Abbatiale 

 


  • 1907 : Réintégration de l'Abbatiale sur la liste des Monuments historiques, 7 juin





+ Guerres 1914-1918, 1939-1945...

 

  • 1914-1918 : Dommages importants dûs à des bombardements d'artillerie
         pendant la Grande Guerre notamment en 1918
  • Après-guerre : Travaux de restauration : charpentes, nef, collatéral.

    Photos d'archives en ligne : charpentes, nef, collatéral

  • 1940 : Dégâts dûs à plusieurs obus
  • 1962 : Célébrations du XIIIème centenaire de fondation de l'Abbaye

+ "X..."

"X  x

x x."


X, X, x

+ "Reconstruire..."

"Reconstruire matériellement est

le symbole de la reconstruction morale."


Henri PELTIER, Notre vieux CORBIE1939, n°17, page  37

+ "Décor de théâtre..."

"Ce portail quasi triomphal ressemble à un décor de théâtre depuis qu'on l' a privé de sa toile de fond."


Pierre HELIOT, L'Abbaye de CORBIE, ses églises

et ses bâtiments, 1957, page 146

Service gratuit et accessible à tous

Créer un blog pro

+ "La Révolution à CORBIE..."

"La Révolution à CORBIE ne fut pas sanglante mais elle fut destructrice. L'une après l'autre disparurent églises et chapelles ; seules demeurèrent l'église abbatiale et l'église Saint-Etienne..."

 

Henri PELTIER, Notre vieux CORBIE, 1939, n°19, page 40

+ "Clore l'édifice..."

"Il s'agissait notamment de clore l'édifice par un mur droit planté entre les deux piles occidentales de la croisée,

de fermer les collatéraux de la nef à la naissance

des croisillons, de boucher plusieurs arcades et fenêtres

sous les tours et dans leur voisinage."


Pierre HELIOT, L'Abbaye de CORBIE,

ses églises et ses bâtiments, 1957, page 154

+ Vidéos abbatiales : "Notre Vieux CORBIE", début du XXème siècle

+ Vidéos abbatiales : Visites et Gros plans



Visite expresse de l'Abbatiale (2 minutes) :

 

 


 


















 

 

 

 


Porte d'honneur de l'Abbaye royale Saint-Pierre de CORBIE (1 minute 52) :


















 

 

 

 

 

 

 

 

Chronologie de l'Abbatiale et de l'Abbaye (3 minutes 35) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visite complète de l'Abbatiale (5 minutes 20) :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chronologie + Visite complète de l'Abbatiale Saint-Pierre de CORBIE (8 minutes 40) :